top of page

L'éphémère

Dernière mise à jour : 19 juin 2023

Il est le symbole d'un passage.

C'est le symbole du manque à être en lien avec le va et vient du désir. L'éphémère en art-thérapie est primordial car il évite de laisser des traces psychiques contrairement aux images fixantes que l’on retrouve dans la production. L'éphémère est poétique car il laisse place à l’imaginaire. Il permet de mettre en scène l'inconscient en toute tranquillité vu qu'il n'est pas contrôlé par la production d’œuvre, laissant place à l’invention, la créativité.


L'éphémère permet de se ré inventer, il pousse vers ce renouveau qui permet de poursuivre le cheminement de son histoire qui se passera hors séance.

Avec l’éphémère nous sommes dans l’instant de vie. L’intime peut s’exprimer librement.

Il procure de la confidentialité car il ne laisse pas de traces. L'éphémère c’est nous mettre dans cette temporalité en lien avec le "kairos"(désigne le bon moment, l'instant T) qui se trouve en séance. Nous pouvons également faire référence au fait que le temps de la séance est éphémère. Mais l'éphémère peut déranger car il évoque le deuil. Le deuil que rien ne dure. L'éphémère amène à la perte. Il ouvre à cet espace de rêverie, qui lui est vivant. L’art-thérapeute est lui aussi marqué par le deuil. Il aura à renoncer à toute valorisation de l’objet. A renoncer à toute valorisation de lui-même, il devra séparer sa fonction de personne. Il aura à faire le deuil d’un savoir pour l’autre. L’éphémère passe par le deuil pour apporter une impulsion à la vie donc au désir.


Eléonore Legueult.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page